Ricky

Ricky

Pas évident d’écrire une petite note sur ce film sans tomber dans le spoiler. Je m’en voudrai de gâcher ce qui fait l’originalité du film…et c’est d’ailleurs la seule chose, à mon sens, qui vaut le coup d’œil ! Je me tairai donc sur l’atypicité de ce petit Ricky.
Pour le reste, je me suis ennuyé comme un rat mort. Je ne suis pas rentré dans cette histoire abracadabrantesque se déroulant quasi exclusivement dans un deux pièces de banlieue, aussi morne et gris que les personnages qui l’habitent.
Je n’ai pas compris où voulais en venir François Ozon, et encore moins quand il rajoute une dose de mysticisme.

Bref, si l’idée est originale, le film tourne à vide.

Ptite note : Quand je me souviens de l’affolement de ma mère à chaque fois que j’avais un peu de fièvre, je ne peux que rire devant le stoïcisme et le calme de la mère de Ricky !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s